Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Carnet de Bord



19 juillet 2012

Le vent s'est levé finalement


Le vent s'est levé finalement alors j'ai pensé vous partager ça!

Vélo

Lire la suite >

18 juillet 2012

La mer telle que vue dans les films


Je voulais vous envoyer un autre texte, mais pour qu'il soit complet je devais lui joindre une photo.  Mais le peu de vent ces derniers jours a laissé l'éolienne en reste...  Pour envoyer une photo, il faut environ 10 à 15 fois plus de temps.  Je crains avoir à peine ce qu'il faut pour vous envoyer ceci, alors je dois me contenter!

La mer telle que vue dans les films paraît monstrueuse et effrayante.  Les réalisateurs doivent être en recherche de sensations fortes pour plaire au public.  La mer vue de la terre près des cailloux paraît dure et dévastatrice.  Bien sûr lorsqu'elle se brise sur du roc, elle ne peut sembler autrement que pernicieuse.

Mais la mer vu la mer, elle est gracieuse.  C'est une onde d'eau, qui laisser libre, ne fait que soulever tranquillement ce qui a...

Lire la suite >

14 juillet 2012

Ode au régulateur d'allure Cap Horn

Ode au régulateur d'allure Cap Horn

Il y a de ces soirées, comme celle d'hier soir, où l'envie de se coucher ne nous vient même pas l'esprit.  Il y a ce vent du nord de travers à notre cap, vraiment faible, mais qui nous pousse juste et bien.  Le bateau aime cette allure, la mer est tranquille, le coucher de soleil sublime.  Quoi demandé de mieux, un café?  Le voilà!  De la lecture? Voici!  Mais je suis peut-être mal fait, la raison finit par l'emporter sur les sensations.  Je dois dormir.  S'il y avait un coup de vent cette nuit, je dois avoir les yeux ouverts.  J'attends de voir les premières étoiles, me rincer l'œil un peu et j'y vais. 

Je ne sais pas pourquoi, mon intuition était bonne.  Vers minuit, heure de Québec.  Je n'ai aucune idée de l'heure du fuseau où je me trouve.  Le MerVeille sonne.  Je me lève, no...

Lire la suite >

12 juillet 2012

Parfois, il ne faut pas chercher à comprendre


Parfois, il ne faut pas chercher à comprendre.  La nuit dernière le vent avait complètement tombé.  Juste avant de me mettre au lit, l'indicateur de vitesse sur l'eau indiquait 0,0 nœud et sur le GPS j'avançais à peu près dans la bonne direction  à une vitesse variant entre 0,5 et 1,0 nœud.  J'étais donc convaincu d'avoir enfin rejoint le courant du golf Stream qui justement devrait m'aider à atteindre ma destination avec les mêmes paramètres.  En me réveillant ce matin, rien n'avait bougé, nous avions le même cap et la même vitesse.  Et selon le millage effectué, la vitesse semblait correspondre.  Avec ce manque de vent des dernières 24h mes batteries étaient faibles, j'ai donc eu de la difficulté avec ma communication.  La nuit les panneaux solaires ne chargent pas beaucoup non plus. ...

Lire la suite >

11 juillet 2012

Pas de vent, pas d'éolienne


J'aurais bien voulu écrire hier, mais il ne ventait pas.  Pas de vent, pas d'éolienne, pas d'électricité.  Il faut que je respecte mes priorités.  Ma priorité c'est ma sécurité qui passe par la météo et la communication avec le réseau du capitaine.  Le réseau est en vacance cet été, mais il est tout de même en communication via le radio-amateur afin de donner le service minimum aux navigateurs.  Ils sont bénévoles et le font par pur plaisir de nous suivre, nous renseigner et nous aider en cas de besoin.  Un travail de moine!  Donc le peu d'énergie que j'ai lorsque le vent ne recharge pas mes batteries, je l'utilise pour rejoindre le réseau, envoyer ma position et obtenir ma météo avec des fichiers grib que je reçois selon ma demande, tout cela gratuitement.  Mais il ne faut pas sans fai...

Lire la suite >

7 juillet 2012

Pires 24 heures de navigation

Pires 24 heures de navigation

À moins qu'une sirène apparaisse....  Mais mes chums m'ont dit de s'en méfier, même de celles-là!  En tout cas, je ne crois pas que les bancs de Terre-Neuve soient faits pour les sirènes.  J'ai franchement vécu les pires 24 heures de navigation que j'ai vécu jusqu'à maintenant.  La dépression ne m'a pas laissé passer.  J'ai donc dû faire cap au sud.  Et pour ne pas trop perdre de terrain, j'ai tenu bon au près bon plein.  Ça veut dire, trois ris dans la grande voile, foc de 14m, borde moi ça et regarde voir qu'est-ce qui se passe.  Le bateau a fait son chemin, mais pas sans souffrance.  Ça cognait raisonnablement.  Il ne ventait pas si fort, au plus 30 noeuds, peut-être des pointes à 35.  Mais la mer...  au moins comparable au golf, je croirais pire.  Nous avions déjà vécu 40 noeuds dan...

Lire la suite >

6 juillet 2012

Brouillard


Aujourd'hui, on aperçoit le brouillard se lever lentement.  Cette scène laisse entrevoir des altos cumulus.  La météo nous dit qu'une dépression s'en vient.  Si nous sommes chanceux, selon notre course et notre vitesse, son centre devrait passer juste en arrière de nous.  Cet oiseau qui nous suit désespérément.  Il ne cesse d'atterrir près de nous, se laissant dériver et reprendre son vol avant de nous perdre de vue.  C'est plaisant de remarquer que ses pattes palmées lui servent surement à patauger, à prendre son envol, mais actuellement on le voit les utiliser pour amerrir.  Ce Bob Marley qui me dit dans l'oreille : No women non cry!  Je suis en train de me garantir au moins une année sans aucune d'elle.  À moins que... 

La navigation m'a au moins apporté une chose.  On peut êt...

Lire la suite >

5 juillet 2012

Ce fameux vent d'ouest


Et voilà!  Ce fameux vent d'ouest qui s'établi pour quelques jours.  En espérant les prédictions météo valables.  Bien qu'il soit faible, moins de 10 nœuds, il permet une progression stable et dans la bonne direction.  Le bateau avance seul, tandis que moi j'ai pu dormir un peu, une heure ou deux.  Ce matin, j'ai suis en forme comme jamais depuis le départ.  Après un bon déjeuner suivi d'un bon café, je peux me remettre à la pêche, en espérant que les oiseaux me laissent tranquille, sinon le prochain risque de finir dans la poêle... Vous ais-je dis, J'ai vu des dauphins, hier et ce matin...  ils sont pas mal beaux! 

J'ai un sérieux problème de communication avec le réseau du capitaine.  Je n'ai pas été capable de me faire entendre ce matin.  Pourtant j'ai fait attention à mes bat...

Lire la suite >

3 juillet 2012

Troisième nuit de navigation

Troisième nuit de navigation

Troisième nuit de navigation.  Il faut faire attention à ce qu'on dit et ne rien prendre pour acquis.  Je croyais que le vent persisterait.  Mais ce fut une mauvaise journée de navigation.  Après avoir rentré dans l'océan, le brouillard s'est levé et le vent a tombé.

Hier, j'ai vidé mes batteries a essayé de vous envoyer une photo.  Ce n'est pas si facile, les ondes ne circulent pas toujours bien.  Mais je tenais à vous envoyer l'image de Terre-Neuve.  Juste après avoir réussi, j'avais besoin de dormir.  L'éolienne fait vachement du bruit.  Je devais l'éteindre pour dormir un peu.  Pour ce que j'ai dormi...  En fait, depuis hier je ne suis pas du pour bien dormir.  J'ai l'impression que c'est pour tester ma patience.  Finalement, ce ne sont que des coups de vent, des petits coups...

Lire la suite >

2 juillet 2012

Départ et départ prise 2

Départ et départ prise 2

Comme d'habitude, j'oublie toujours quelque chose.  Je reviens systématiquement à la maison pour mes clés, mes cartes ou toute autre chose...  Cette fois-ci, le départ des îles me semblait un peu trop facile, un peu trop relaxe.  Après avoir quitté la marina, dérouler le génois, mis en place le régulateur d'allure...  Je me demandais ce que j'avais oublié!?  Ma brassée de lavage...   Y'a bien fallu que je revire de bord! 

En partant des îles, le vent était bon.  On avançait bien.   Après avoir zig zaguer à travers la centaine de flotteur de pêcheur au nord de l'île d'entrée, le vent a molli.  Le vent était instable.  J'ai réussi à dormir un peu quand même.  On a tout de même sorti du golf durant la nuit.  C'était la première fois que je voyais Terre-Neuve.  D'habitude, il y avait...

Lire la suite >

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 27 septembre 2020