Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Carnet de Bord

3 août 2013

J'écrivais à un chum...

J'écrivais à un chum...

Donc, je mettais toutes mes pensées par écrit...

J'ai bien beau être motivé...  à un moment donné faut voir la réalité en face...

Salut vieux...

Ouais, mais les vagues que j'ai vue...  elles sont réelles... au début je les voyais, et je me disais wow, impressionnant, je les regardais déferler...

Vraiment beau à voir aller...  mais décidément mon régulateur d'allure ne fait plus son travail comme il faut dans ce genre de mer...

Il ne réagit pas assez, assez rapidement...  donc le voilier s'est mis de travers à la vague, et une hyper grosse nous est passé dessus...

Le mât n'a pas touché à l'eau...  mais c'était comme un knock down, la voile y a touché elle!  Ce doit être pour ça que sa faiblesse a déchirée...  t'aurais dû voir ma table à carte ouvrir et les choses revolés dans les airs et se fracasser contre la parois à l'opposer du bateau...

Je n'ai pas eu peur...  je regardais les choses aller...  l'eau rentrer sur mon lit...  le bateau se relever instantanément...

Et dehors c'était une belle journée, le ciel bleu, des vents de 35-40 noeuds par contre...

Mais je me suis dit, si la météo avait été pire...  j'aurais vécu pire, alors je suis chanceux...

Malheureusement le mois d'août c'est le pire mois pour être dans cette mer...

Et si mon régulateur n'a pas fait sa job par des temps aussi favorable qu'est-ce que ce sera quand ça va être la grosse misère...

Le régulateur d'allure intégré n'est pas aussi efficace que celui dont les drosses sont directement sur la barre...  Maintenant, je m'en rends compte...

J'ai fait un mauvais choix d'installation...  je ne savais pas ou peu importe...

Mais pour le moment, aller dans cette mer dans ces conditions c'est comme accepter que je me ferai retourner de nouveau et cette fois-ci...  peut-être que ce pourrait être pire... 

Alors je ne sais pas...  je répare ce que j'ai à réparer...  ensuite j'analyserai la situation, est-ce que je peux attendre en septembre, la météo sera-t-elle moins pire...  ou sinon, je rentre tranquille chez moi... 

Je sais pertinemment que mon régulateur ne fait pas le travail dans cette mer...  je ne peux pas barrer 24h sur 24h 

Je ne sais pas...  mes voiles sont parties se faire réparer...  j'ai envoyé ma porte se faire souder un cadrage en aluminium... des pièces d'aluminium que j'avais déjà...

Mon ordinateur est allé se faire changer son disque dur...  j'ai commandé de l'acier inox pour me faire des nouvelles braquettes pour mon enrouleur...  je ne l'ai pas dit...  je les ai cassé...  C'est pour ça que je devais absolument arrêter à l'île de Trinidad...  les miennes, je les ai coupées de longueur...  et remise en place, mais je veux m'en faire des neuves, pas le choix le stainless est trop vieux... ça en prend du neuf...

Si jamais je revire de bord...  je suis déjà à penser à un autre projet...  tu sais bien que je vais repartir de toute façon...

Mais pas en solo...  Ça fait des années que je dis ça...

C'était vraiment intense cette navigation là...  Mais là, je suis bloqué...

L'être humain a ses limites...  La machine aussi...

Et d'autres moments de folies ou je me dis...  envoye let's go, j'y vais pareil... on va essayer ça...  Cette mer là...

Mais lorsque je prends le temps de réfléchir...  je sais que je me ferai rouler par la mer...

Ce serait intelligent de me garocher là-dedans?!?!  Pas sûr moi...

Les gens ici en Afrique du sud sont vraiment sympathiques!

Je suis pris entre la saison hivernale dans l'Indien et les ouragans et l'hiver par chez nous...

Ouais...  grosse réflexion mon gars...

Fais pas le fou!

Et par la suite, si je regarde comment les finances vont, ça va pas du tout...

Je n'arrête pas de briser, c'est normal, je surutilise mon matériel...  24h sur 24 pendant des jours de temps...  je ne trouve pas ça si mal ce qui brise...  Je répare et puis ça va...  Mais la question monétaire, je suis complètement ruiné...  et toujours des frais à tous les arrêts...  Et ça c'est pesant sur le cerveau...

J'ai bien appris à faire le singe, mais pas le sous-marin... dans tous les sens du terme...

Du moins, j'ai réussi à réparer mon chauffage, simple problème de connexion électrique.

Mais, mes batteries achetées au Brésil commencent déjà à couler...  Des batteries scellées supposément sans entretien...  Je devrai les changer c'est sûr un de ces jours.  J'avais acheté les meilleures de la place...  Mais ce qui se fait au Brésil est parfois discutable.

Et je dois reprendre confiance en mon régulateur d'allure...  Pas facile...

J'ai recommencé à faire du vélo, tranquillement.  Un peu de yoga.  Malgré que je ne suis pas si mal en forme tout de même.  J'ai un bon fond alors il revient vite.

Mon 47 jours en mer m'a un peu courbaturé, effectivement.  Il est quasi impossible de faire de l'exercice dans de telles conditions de mer.  Mais je n'étais pas épuisé en arrivant à terre, j'aurais continué...

Mais, il faut que j'analyse tout ça...



« Retour

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 20 octobre 2017