Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Carnet de Bord

8 avril 2013

Vivre pour ses convictions

Vivre pour ses convictions

Ai-je besoin d'en dire plus...  la raison pour laquelle je repars d'ici maintenant 3 semaines pour le Brésil.  Est-ce une folie? Peut-être bien.  Mais qu'est-ce qui est vraiment fou, de partir de la façon que je fais ou de rester là, planter à attendre que quelque chose se passe... 

De la pointe des pieds sur mon vélo quotidiennement, je commence à appréhender la mer, celle que je m'en vais rencontrer.  Mais pas celle que j'ai déjà connue, celle qui est en face de moi...   celle, la plus au sud du globe...  Là où il n'y a plus de terre tout autour de la boule...  là où la mer devient monstre...  l'inconnu...  mon voilier m'attend aux portes de cette masse d'eau infiniment mystérieuse...

Dire qu'il y a quelques mois j'y allais et je me suis fait paralyser...

Maintenant, je crois que ce sera bon, la mer devrait me laisser passer.  J'ai pris les précautions.  En retardant mon départ de quelques mois, je laissais passer la saison des cyclones en Australie.  J'ai donc la tête tranquille maintenant. Mais pas tout à fait...

J'ai vraiment hâte de voir les côtes australiennes.  Mais avant, il faudra que je passe le test.  À savoir si la mer me laissera la chevaucher dans ces latitudes...  J'ai hâte de voir cette mer et ses ondes...  Mais je commence à le savoir, mieux vaut y aller lentement mais sûrement...  Nanki nank...  c'est presque un proverbe wolof, plutôt  une expression que je me souviendrai à jamais...  Tout comme un proverbe sénégalais dicté par mon directeur de l'école où j'ai planté mon premier arbre à l'international : Ton habit, rapièce-le mille fois et porte-le fièrement.

La mer...  Le souffle de la planète...  Ils se confondent...  Est-ce que j'ai hâte?  Je vis très bien ma vie à terre, alors pourquoi envier ou être empressé.  Chaque chose en son temps...

Pour vous donner une idée de ce qu'elle peut, dégager cette mer-là!  Juste à regarder la vidéo sur le page d'accueil.

Je me demandais quelle photo je pourrais bien vous montrer...  En faisant le tour...  j'ai trouvé celle-ci!  Je vous ai souvent  montré des images de mon environnement extérieur, les nuages, le soleil, la mer...  Mais il est un peu plus difficile de voir et saisir ce qui se passe dans mon milieu de vie et de déplacement quotidien.

C'est ça!  Le cockpit dans lequel je bouge, je m'assis, je pêche, je lis, je me mets à l'abri des vagues, je fais certains exercices, je dors parfois...  tout ça avec cet angle que vous voyez, cette gîte du bateau.  Mon radeau de survie, mes fusées de détresse...

Le gros confort quoi!  Faites attention, une fois consommer, cette activité peut développer une dépendance chez l'utilisateur...



« Retour

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 18 août 2017