Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Carnet de Bord

7 décembre 2012

Après quelques nuits d'insomnies...

Je crois qu'il faut savoir prendre du recul...  et puis présentement, la vie m'a dit de prendre une pause.  Il m'est arrivé  trop de signes me disant de prendre le temps.  Faire un pas en arrière...  Afin d'avoir un autre angle de vision sur l'avenir!  C'est la seule façon de procéder dans une situation comme celle que je vis actuellement.  Bien sûr, le fait de ne pas avoir été opérer au doigt cette semaine a été décisif.  Il n'est pas nécessaire.  On peut très bien faire sans un doigt et plusieurs personnes le font.  Mais l'idéal pour moi c'est de le récupérer.  J'ai besoin de toutes mes chances possibles pour parvenir à faire ce que j'aime le plus au monde...  faire...  Beaucoup de gens parlent et se battent...  Mon énergie je la réserve pour avancer, pour du positif... 

La perfection n'existe pas...  J'ai pris la décision de rentrer au Québec par la voie des airs.  J'ai du pain sur la planche.  Ce ne fut pas facile de faire quelques clics sur la souris.  Probablement plus difficile que de gréer un voilier pour la mer.  Je n'ai pas dormi toutes mes nuits cette semaine et ce n'était pas parce que j'en avais trop à faire, mais parce que je tournais en rond...  Cette opération qui n'a pas eu lieu m'a fait conclure que je ne peux pas bien me revirer de bord ici au Brésil.  Entre autres parce que je ne suis pas chez nous et pour plusieurs autres facteurs...

J'adore le Brésil.  Je commençais à apprendre la langue.  Mes rencontres ont été vraiment fantastiques et il faudra bien que je les revoie.  Mon séjour à l'hôpital a vraiment été des plus agréable et rempli de superbes rencontres et d'émotions...  Je lève mon chapeau à tous ceux qui travaillent dans les hôpitaux et à ceux qui y séjournent aussi, les accompagnateurs sont des anges descendus du ciel, ça, c'est sûr!!  Je me serais bien adapté à ce climat et j'aurais sûrement trouvé ma place.   Mais pour le type de projet que je suis à poursuivre, mes racines m'appellent...  Je dois repartir et être encore mieux préparer.  Alors je ne laisserai pas mes chums au Québec préparer mes pièces de rechange pendant que je vire en rond ici.

Je serai probablement accusé de prendre l'avion, je l'ai déjà été d'ailleurs...  Mais à un moment donné, il y a des maudites limites...  Si chacun se regardait le nombril un peu...  qu'est-ce que je fais pour que le monde se porte mieux?!  Pour léguer à nos générations futures une planète viable pour l'humain...  Ce serait déjà pas mal...  Et moi je ne suis pas ici pour me battre.  Je ne suis pas parfait, certes...  mais il y a des choses bien plus vitales que de se faire la guerre pour réparer les pots cassés ensuite... si nous apprenions à être responsable...

 Je vais être pris pour me trouver un vélo en arrivant.  Je n'apporte pas le mien, j'aurai trop de baguage en revenant au Brésil...  Mon billet de retour est au mois de mars... Ce n'est pas compliqué, pour compléter mon périple, il me reste un an de navigation environ.

Pour la levée de fond de lundi, j'ai proposé de m'attendre et de la tourner en conférence.  Je ne sais pas s'il est trop tard, ce n'est pas moi qui l'organisait, j'attends une réponse.  Je vous en reparle lundi matin.



« Retour

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 17 octobre 2017