Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Carnet de Bord

18 novembre 2012

Le respect

Le respect

Il est présentement 5h30 heure locale.  Et la musique a joué toute la nuit...  La musique de rave...  et elle persiste...  Est-ce que ces gens savent au moins qu'il y a du monde autour d'eux...  Je n'en suis pas si sûr...  Qu'est-ce que la drogue peut détruire...  C'est incroyable...

Sans compter toutes les vagues que les bateaux  moteurs lèvent en passant à côté...  Je leur ai écrit un message hier sur un papier, en portugais, et je suis allé le faire lire au responsable de la marina d'à côté, où il n'y a que des moteurs, les gaz au fond, et chacun leur musique individuel dans le piton...  durant toute la fin de semaine...  de quoi devenir fou...

Prendre conscience qu'il y a des choses autour de nous...  devrait être la base pour vivre en société.  Elle s'est développée grâce à chaque individu...  et non pas pour chaque individu...  Il y a toute une marge entre les deux...  Mais le marketing, la consommation à outrance ont été développés afin que chacun puisse avoir son bien, comme si l'individu était au centre de l'univers...  comme si l'univers était là pour servir l'individu...  Mais en fait, c'est tout à fait le contraire, l'Homme devrait servir son environnement...  Sans ce dernier, l'Homme ne peut pas survivre.  Lorsque je lis que les astronautes veulent coloniser la lune...  Nous n'avons même pas appris à respecter la terre!  Il faudrait peut-être s'arrêter un instant et regarder autour de nous, la désolation produit à l'échelle planétaire...  L'humanisation de l'Homme...  Je reviens un peu là-dessus, mais qu'est-ce que l'Homme...  il faudrait bien le définir pour commencer, se donner de bons outils...  certains prétendent qu'il est un prédateur, qu'il ne fait que prendre...

Mais à bien y réfléchir, je crois le contraire...  Il est fait pour donner, il donne la vie, sinon nous ne serions pas là actuellement...  alors en fait il donne.  Pourquoi sommes-nous rendus à ce point?  Difficiles à dire, le mal et le bien ont toujours existé....  Certaines cultures telles que les Amérindiens savaient prendre soin de leur environnement...  Mais d'autres, comme les Européens qui ont colonisé partout sur la terre afin de prendre ses ressources et n'ont jamais su prendre soin de notre bien le plus précieux. 

La question se pose comme certains philosophes l'ont déjà fait auparavant, est-ce l'homme qui corrompt la société ou bien la société qui corrompt l'homme?  Je crois que cela dépend du type de société...  La réponse sera différente si on étudie les Amérindiens ou bien les Européens par exemple. 

Je crois que si la liberté de l'Homme est convenable, juste assez, mais pas trop.  Car nous le voyons, la liberté totale de l'Homme n'est pas si bonne, il en abuse comme bon lui semble.  Mais l'enfermer ne vaut pas mieux, car lorsqu'il se sent trop pris, un jour il se révolte et les guerres surgissent...  D'où l'importance de la prise de conscience individuelle de son entourage, de ses limites face à l'autre, car l'autre veut la même chose...  Et qui sommes-nous pour juger de la valeur des individus...

D'où l'équilibre à atteindre...  L'équilibre dans tout.  Quel utopiste ce mec, est-ce vraiment possible?  D'une manière ou d'une autre l'équilibre est en cours.  Rien ni personne ni peut rien.

La globalité, quant à elle, elle fait son chemin.  Nous sommes vers un réchauffement climatique...  c'est bien clair les glaces fondent aux pôles...  Mais nous allons aussi peut-être vers une ère glaciaire, qui sait vraiment le futur...  de toute façon aucun mouvement n'est vraiment rectiligne, il est toujours en dent de scie.  Et il y aura une autre ère glaciaire un jour.

Les gens s'obstinent pour savoir qui a raison.  Le réchauffement est dû à l'Homme et d'autres disent que non, il est naturel.  Nous avons fait des doctorats et même des post-docs.  Pour déterminer que l'eau est décidément polluée et que les glaces fondent à vue d'œil et j'en passe...  Pourquoi s'obstiner et ne pas commencer tout de suite à respecter les éléments essentiels à notre vie...  Les éléments, mais aussi les autres cultures, les autres hommes...  Nous avons peut-être produit le développement technologique, mais elles nous enseignent la base de la vie en société, la communauté...   L'Afrique, nos racines...  nous en sommes bien loin...  Elle nous a tout donné, et nous donne encore tout, et les Chinois qui ont commencé à l'envahir...

L'humanisation, le respect de nos semblables...  parce qu'en fait, nous avons besoin des autres...

Vous devez commencer à comprendre un peu pourquoi j'aime mes origines...

Merci d'être là,

Alors, je vous en montre un peu... Ce n'est pas du plastique, mais des assaisonnements pour la nourriture de l'âne!  Ce n'est pas juste un manque d'éducation, mais d'organisation aussi.

Et si nous arrêtions de produire ces épices, il n'y en aurait pas partout sur la planète...

Suite à une discussion avec une navigatrice...  elle avait ramassé des débris sur la plage, afin de montrer l'exemple...  J'ai recommencé hier soir moi aussi...

Mais je le rappelle, la base, c'est la production et l'utilisation de cette matière!!



« Retour

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 20 août 2017