Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Carnet de Bord

16 octobre 2012

Les choses avancent bien je crois!

Les choses avancent bien je crois!

Je me suis réveillé encore une fois vers 4 heures du matin.  Il faut dire que je me couche vraiment tôt aussi.  J'aimerais bien me perdre un peu dans le village de Jacaré, visiter une petite taverne.  J'espère prendre le temps de le faire une bonne fois.  Mais pour le moment, j'ai besoin de toute mon énergie.  J'ai de l'ouvrage à faire.  Les gens pensent peut-être que je suis en vacance, mais ce n'est pas le cas.  Hier, j'ai bien fait mon entrée au Brésil.  Les gens sont vraiment très sympathiques.  J'ai eu la chance de rencontrer à la police fédérale, un portugais qui parle anglais, nous avons bien discuté.  Il arrive pour résider au Brésil.  Sa femme est Brésilienne et les conditions de vie au Portugal ne sont des meilleurs ces temps-ci.  Alors, ils ont décidé de venir s'établir au Brésil.

Ensuite, j'ai bien mangé!  Je voulais goûter aux mets brésiliens.  Bom Gosto!  Obrigado!  Manger de la viande...  des légumes en salade, de la laitue...  des tomates...  Après des semaines de navigation en mer, il ne reste plus rien de frais depuis plusieurs semaines.  Se mettre dans la bouche des saveurs pleine de vie, il n'y a rien de mieux.  De la bonne bouffe, de bonnes cuisinières.  Comment remercier à sa juste valeur?!  Elles ne peuvent même pas s'imaginer à quel point leur nourriture était savoureuse...

Mes muscles des jambes sont vraiment atrophiés.  Il ne faut pas se leurrer, en mer ce n'est pas un bon endroit pour faire de l'activité physique.  Même les mains qui tiennent les poignées sont enkilosées dans cette position qu'elles n'ont pas connue depuis des semaines.  Je n'en reviens pas.  Il me manque de discipline à bord.  Mais c'est très difficile d'en avoir.  Le rythme suit celui de l'état des choses.  Donc, il n'y en a pas.  Souvent fatigué de ne pas avoir de rythme, de ne pas avoir de bon sommeil.  Parce que souvent je suis appelé sur le pont pour faire une manœuvre.  Le voilier est toujours gîter...  et toute la galère, mais bon...

Ce matin, je suis allé faire une conférence dans une classe à l'université locale UFPB.  L'auditoire était peu nombreux, mais pour une organisation en 12 heures, c'était vraiment bien!  Alors nous avons parlé ensuite avec un autre professeur d'un endroit pour planter des arbres!!  Ça y est, je crois, le rendez-vous est dimanche si tout va bien.  Il croit qu'il peut trouver des arbres qui seraient fournis par un responsable du reboisement urbain. 

Tout ça dû à mon fameux dictionnaire chercher à travers une mer de monde dans un centre d'achat.  Si je n'avais pas eu besoin de dictionnaire, je n'aurais pas croisé Paulo, celui qui m'a présenté à son prof qui a voulu que je vienne les rencontrer!!  La vie est bien faite parfois!!  Une chance que mon dictionnaire est resté à la maison...



« Retour

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 20 octobre 2017