Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Carnet de Bord

29 janvier 2012

Le contact direct!!

Le contact direct!!

En sortant dehors ce matin, il y a avait un oiseau pris à l'intérieur du garage! Ça arrive quelques fois par année. Il est capable d'entrer mais ne trouve pas la sortie! Alors je dois m'approcher lentement... prendre le temps d'approcher mes mains... Pendant qu'il saffole! Mais je sais bien qu'il n'aura pas le choix de se laisser prendre! Sans aucun geste brusque de ma part, je finis par le toucher et je le prend délicatement. C'est une opération qui dur normalement pas plus de deux minutes. J'ai l'impression que l'oiseau le sent, il me sent. Il sent que je ne lui veut pas de mal, simplement lui montrer le chemin de la sortie... Lorsque je l'ai dans mes mains, je sens son coeur qui veut sortir de sa poitrine. Il se calme tranquillement pendant que je marche vers l'extérieur... Alors j'ouvre les mains... Il y reste une seconde ou deux... comme si je l'avais apprivoisé! Peut-être qu'il est seulement fatigué! Il reprend son souffle avant de reprendre son envole...

Cet évènement me rappelle notre première traversée. Lorsque nous naviguions d'île en îles dans l'archipel des Açores. Joël trainait la ligne. Il était plus pêcheur que moi. En sortant, à l'extérieur du bateau nous avons aperçu un oiseau qui avait mordu. Tout comme un cerf-volant, l'oiseau flottait avec l'ameçon dans son bec! Je n'ai pas eu d'autre choix que de tirer dessus. C'était un triste épisode pour lui. Car il tomba à l'eau deux fois, le temps que je le remonte sur le bateau. Il devait être un peu assommé. Mais, il se laissa prendre tranquillement, afin que je puisse lui retirer l'hameçon qui le retenait prisonnier.

On peut rêver, admirer, contempler, mais la sensation du toucher est celle qui m'allume le plus... Prendre dans ses mains pour prendre soin, le contact se fait...



« Retour

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 20 août 2017