Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Carnet de Bord

20 novembre 2011

La passion

 

L'hiver arrive à grand pas... Les fantômes de jardin apparaissent tranquillement, les clôtures à neige s'élèvent afin de protéger les arbustes contre les souffleuses à neige. Mais moi je persiste. Cette semaine j'ai préparé ma monture pour jouir de l'hiver. Le sel qui nous empêche de perdre le contrôle lorsqu'on est trop pressé en voiture, il gruge tranquillement les pièces de mon vélo. Je l'ai donc défait en pièce. De cette façon, j'ai pu repeinturer le cadre, qui commençait sérieusement à être lui aussi attaqué par le dégivreur de rue.

De toute façon, depuis que je me suis fait prendre par la passion, celle de la navigation. J'ai compris que je devais savoir réparer tout ce dont j'avais besoin. En mer, il n'y a pas de remorqueur, ni de mécanicien, encore moins de dépanneur du coin. Alors il ne faut rien oublier et connaître le plus possible tout ce qui entoure la navigation.

Pour aimer quelque chose, il faut le connaître. L'inconnu fait peur. Pour connaître, il faut avoir été en contact avec, lui avoir touché, l'avoir senti, caressé. Peu importe si c'est un objet, un être humain, un peuple ou bien l'environnement! À force de côtoyer et de goûter, on finit par apprécier! Les sentiments se développent de cette façon et lorsqu'on s'attache, on s'organise pour conserver et protéger. Si nous avions plus contact avec les éléments... Nous ferions tout pour protéger ce qui les crée...

Tout ça pour dire, qu'enfin je connais dorénavant mieux la morphologie d'un vélo! Une chose de plus...



« Retour

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 24 juin 2017