Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Carnet de Bord

21 juin 2010

GO!





1 couché soleil sur le fleuve, près du parc Forillon.
2 la grave aux îles de la Madeleine
3 l'équipe, pas sûr que le capitaine va bien, François est là pour le rassurer!

Ça y est, les gars sont prêts! Après une vérification de la météo pour les prochains jours, à travers une balade arrosée en cruiser au bord des îles. La voie est belle pour se lancer.
Nous avons passé une superbe fin de semaine avec des gens vraiment intéressants. Tous marins les uns autant que les autres, je dois avouer que c’est plaisant rencontrer ces insulaires. À toutes les fois que j’y passe, j’ai le sentiment de manquer de temps. Autant que j’aimerais rester, autant la mer m’appelle. Comme je me plais à dire parfois, j’aime beaucoup partir, mais j’aime bien arriver et lorsque vient le temps d’appareiller, j’ai toujours l’impression que le temps fuit et que j’aurais aimé avoir plus le temps. C’est à vivre avec les gens, vivre leur quotidien que l’on peut penser finir par comprendre, effleurer la possibilité de vraiment saisir ce qu’ils vivent… J’avais été touché par la vie, aujourd’hui la vie me touche… J’aimerais pouvoir prendre le temps… un jour ça viendra… Je suis peut-être rêveur, mais je vis mes rêves.

Je suis vraiment content d’avoir descendu le fleuve avec François. C’est tout de même une traversée que l’on s’apprête à faire. La première fois, c’est stressant au plus haut point. Alors, c’est bien d’avoir pris le temps. Une semaine c’est le minimum pour être prêt mentalement à cette aventure. J’ai un bon équipier, c’est une bonne équipe, nous sommes prêts. Vous imaginez que c’est toujours facile, ah, ils font de la voile, c’est relax! Je pense qu’il faut se retrouver face à l’océan pour comprendre ce que l’on vit vraiment! Le voilier je l’ai dorloté comme si c’était le mien, jusqu’à ce que je remette les clés au propriétaire. Il va nous donner tout ce qu’il peut tant et aussi longtemps que nous en prenons soin. Alors pour l’instant, je me déconnecte de vous pour quelques semaines. De retour dans ma réalité…
Merci beaucoup pour tout! J’ai travaillé beaucoup pour arriver à vivre ça, mais c’est tout de même grâce à vous si je peux le faire. La chance, on se la fait peut-être, mais ça prend des gens autour pour nous aider à le faire, j’ai de très bons amis, toute une mère aussi, un jour il aura une blonde qui va accrocher c’est sûr… Merci Thomas d’avoir été là pour fignoler certains détails important… je l’entends dire j’ai rien fait pen toute! On fait parfois pas grand-chose mais, c’est tout ce que ça prend… Je vous redonne des nouvelles probablement à l’île de Faïl, je croyais avoir le temps d’arrêter à Flores, pour dire bonjour aux copains, mais nous n’avons plus de marge de manœuvre vraiment. La décision se prendra en chemin.
Alors à bientôt!
Merci encore!


« Retour

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 18 août 2017