Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Carnet de Bord

10 juin 2010

Si tout va bien, on devrait partir...


Actuellement,nous avons presque deux semaines de retard sur les prévisions. Le cas du mât n'est pas encore réglé. Ce n'est pas un si gros travail que ça, mais, celui qui doit le faire est très occupé ces temps-ci. Alors, quoi dire de plus que nous ne savons pas avec certitude le moment du départ. Tout de même, nous espérons pouvoir mâter et ajuster le mât vendredi, ce qui nous permettrait de larguer les amarres samedi soir vers 19 heures, avec la marée descendante, si les conditions météo sont favorables. Présentement, ils prévoient un léger vent d'est. Si les prédictions sont bonnes, il sera possible de faire un bout de chemin. Malheureusement, il faudra le faire à moteur. Il faut ce qui faut, nous avons déjà perdu beaucoup de temps. Il y aura du vent favorable un peu plus loin!

Partir à l'aurore nous permet de faire les dernières provisions de nourriture fraîche durant le jour juste avant de partir. Ensuite, j'adore la navigation de nuit. Suivre la marée descendante est essentiel. Il est impossible de progresser à contre. De cette façon, nous arriverons à l'île aux Coudres, où nous jetterons l'ancre, vers deux heures du matin. De là, nous pourrons prendre quelques heures de repos en attendant la prochaine marée descendante. Cette dernière nous conduirait où il n'y a presque plus de courant de marée, en aval du Saguenay. Ce bout du fleuve m'est moins familier. C'est une bonne idée de le faire durant le jour. Ensuite, il nous restera 400 miles à faire pour rejoindre les Îles de la Madeleine. Ce qui peut se faire en quatre jours. Normalement la vitesse de croisière devrait être d'environ 5 noeuds, équivalent à cinq miles nautiques à l'heure. Vous aurez compris qu'une fois rendu en mer avec un bon vent, il sera possible de faire 120 miles par jours.


« Retour

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 24 novembre 2017