Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Carnet de Bord

21 septembre 2008

Des nouvelles du stage

Bonjour tout le monde,
Finalement, j'ai su que mon stage de coopération aura lieu à Dakar ou dans les environs. D'ailleurs, il sera axé sur l'environnement. J'en suis bien content. Il est sûr que j'aurais aimé sortir un peu de cette grande ville, mais j'aurai bien l'occasion de m'évader un de ces jours. Il commencera donc le 4 octobre. J'ai besoin encore de temps pour me préparer à laisser mon bateau seul pour quelque temps. Et comme la fête de la fin du Ramadan est le 2 octobre, je voulais la passer avec des copains que je me suis faits. D'ailleurs, ils m'ont invité à un baptême. C'était un très bon repas. Ils sacrifient un mouton pour l'occasion. On a mangé seulement après le coucher du soleil, car c'était durant le Ramadan. Le Ramadan est un jeun qui dure 30 jours je crois. Les musulmans ne peuvent pas manger ni boire durant la journée. Simplement par solidarité, cette journée-là je n'ai pas mangé. Par contre, je ne me suis pas empêché de boire. Je ne sais pas comment ils font, mais moi je suis tombé malade le lendemain. Mon corps a manqué d'énergie et il a réagi. C'était la dernière fois que j'étais solidaire, je suis très actif et j'ai besoin de beaucoup d'énergie pour faire tout ce que je veux faire.
Franchement, les Sénégalais sont très chaleureux et invitants. Ils accueillent les inconnus comme s'ils étaient de la famille. Un bon soir, juste après la fin du jeun, je me promenais simplement dans la rue. Je n'ai pu faire autre chose que m'arrêter, car je me faisais appeler par un groupe de gens. Ils voulaient partager leur repas avec moi. Il est à noter qu'ils font de la très bonne nourriture.
Ici, il est facile de rencontrer des gens. Vous direz peut-être que je suis sociable. Oui effectivement, mais je crois qu'ici la sociabilité n'a rien à voir. Les gens viennent vers vous spontanément. Par contre, le fait d'accepter leur invitation dépend de la peur que l'on a face à eux. Pour ma part, ça fait maintenant trois semaines que je vis ici. J'ai eu le temps de donner un coup de main au Jardin zoologique quelques fois. Une autre fois, j'ai aidé un ébéniste à façonner quelques planches comme ça juste par plaisir. Des voitures, j'en ai poussé quelques-unes...
J'ai eu le temps de marcher juste en masse. Un jour, un sage homme m'a dit : "Si tu marches, tu connaîtras!" Je m'ennuie de mon vélo, c'est l'enfer. La marche c'est long! Plus jamais je ne partirai en bateau sans amener mon vélo, la combinaison serait tellement bonne. Je prends sur moi et je sus toute l'eau de mon corps plusieurs fois par jour. Je dois absolument avoir trois litres d'eau dans mon sac à dos et parfois il m'en manque.
Sur ce, je vous souhaite une bonne continuité et à bientôt
Sylvain


« Retour

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 24 novembre 2017