Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales

Qui est Sylvain Fortier ?

Sylvain Fortier, né en 1975, est d'origine de Sainte-Foy. Depuis son plus bas âge, son père lui a fait pratiquer le plus de sports possible. Ce sont assurément les activités de plein air qui l'ont le plus attiré. De la marche en montagne au ski de fond, Sylvain Fortier est devenu instructeur de ski alpin dans l'Ouest canadien, puis guide de rafting, mais il s'est bien vite rendu compte qu'il préférait le fleuve St-Laurent à la rivière.
Son rêve de faire le tour du monde en voilier a pris naissance vers 17 ans. Sa première copine rêvait de nager avec les dauphins et de naviguer en voilier. Pourtant, l'essai de la planche à voile vers 15 ans ne l'avait pas accroché. C'est à 22 ans, avec un ami, qu'il décide de mettre le pied sur un voilier «juste pour essayer». La piqûre a été instantanée. La sensation de se faire déplacer uniquement par le vent, l'atmosphère était tellement intense, qu'il a fait un pacte avec lui-même. «Je ne prendrai pas l'avion avant d'avoir traversé l'océan en voilier.»
Un navigateur doit avoir tous les métiers dans ses poches. Sylvain a appris la voile par les livres, mais surtout par la pratique. À partir de 23 ans, il a acheté trois voiliers successivement. N'ayant pas de gros moyens financiers, il a dû leur donner beaucoup d'amour. Et chacun lui ont appris quelque chose. Faire de la fibre de verre, de la mécanique, naviguer en solo, prendre les pires rinces sur le fleuve, échouer un voilier dans les cailloux... Bref, Sylvain a appris à naviguer à la dure. Néanmoins, il avait toujours en tête sa traversée océanique. À travers ses déboires sur le fleuve, il a suivi des cours de navigation tels qu'une formation d'urgence en mer, cours de météo, de radio amateur, de navigation astrale... le tout, afin d'aller chercher les éléments importants pour une navigation sécuritaire.
Titulaire d'un baccalauréat multidisciplinaire comprenant trois domaines : la foresterie, l'administration et la sociologie, Sylvain Fortier a pris quelques temps avant de trouver le diplôme le représentant le plus. Il a commencé par la foresterie en 1995, l'administration l'année suivante. Ensuite, il a pratiqué différents métiers : gérant d'un restaurant-bar, apprenti-menuisier... De retour sur les bancs d'école après huit d'absence, à 30 ans, il termine son bac avec un certificat en sociologie. La boucle était bouclée. La sociologie lui a fait prendre conscience de la complexité du phénomène des problèmes sociaux et environnementaux auxquels nous faisons face aujourd'hui. Soucieux de ce que l'on fait avec l'environnement, il est conscient de l'économie qu'on en tire. Il a réalisé qu'il était plus facile pour l'humain de critiquer les autres que de se regarder soi-même.
Diplôme en poche, à 32 ans, Sylvain Fortier se sent prêt pour sa première grande expédition. Le raid sportif humanitaire a été entrepris en 2008 et complété en 2009. Ce tour de l'Atlantique-Nord lui a permis de faire de la coopération au Sénégal, et ainsi respecter le pacte qu'il s'était fait 10 ans plus tôt. Cette expédition lui confirme que le vrai changement commence par la prise de conscience individuelle.
Un an plus tard, en 2010, il a eut le contrat de traverser un voilier de Québec au Sénégal. De retour dans son village d'adoption, en voyant l'arbre planté lors de son passage en 2008, il a pu réaliser l'effet qu'il avait eu dans sa communauté sénégalaise. C'est alors que l'idée du challenge vert autour du monde lui vint à l'esprit! Planter des arbres, un peu partout afin de toucher le plus de gens possible...

Sylvain Fortier - Les projets Équiglobales
2591, boulevard du Versant Nord
Québec, Québec, Canada
G1V 1A3
Téléphone : 418 928-8378
Courriel :

Imprimé le : 20 août 2017